Nos Charlevoisiens Personnalité du jour

Nos anciens députés

Maurice-Duplessis-equipe-1936-1024x515

Après nos anciens maires et mairesses, nous complétons le rappel de nos anciens politiciens avec quelques anciens députés provinciaux et fédéraux de Charlevoix.

Rodolphe Forget, député conservateur fédéral RIP

Rodolphe Forget, né le à Terrebonne et décédé le à Montréal, est un homme d’affaires et homme politique canadien. Il fut un des rares canadiens-français à connaître un grand succès d’affaires au XIXe siècle et au début du XXe siècle. Rodolphe Forget fut, de 1904 à 1917, député du comté de Charlevoix, pour le Partres canadiens-i Conservateur à la Chambre des Communes. Une de ses principales promesses était le parachèvement du chemin de fer Charlevoix. Il possède une luxueuse villa à Saint-Irénée dans Charlevoix. Les terres qu’il possédait à cet endroit font aujourd’hui partie du Domaine Forget-WIKIPÉDIA

RodolpheForget

Docteur Arthur Leclerc, député de l’Union Nationale RIP

Arthur Leclerc M.D. (né le à Trois-Pistoles, mort le 17 avril 1979 à Québec) est un médecin et homme politique québécois, ministre d’État dans le cabinet de Maurice Duplessis de 1952 à 1958 puis ministre de la santé de 1958 à 1960. Il est également député de la circonscription de Charlevoix-Saguenay pour l’Union nationale de 1936 à 1939, puis de 1944 à 19621. WIKIPÉDIA

Il a possédé une maison à La Malbaie transformée en Auberge de Jeunesse et une autre à Pointe-au-Pic voisine du restaurant La Bohème. Il était le grand-père du chanteur Jean Leclerc dit Leloup, (un ex-habitant de Baie-Saint-Paul) et d’Hélène Bourgeois Leclerc, comédienne.

Photo Pierre Rochette

Photo Pierre Rochette

Raymond Mailloux, député libéral provincial RIP

Né à Baie-Saint-Paul, le 1er mai 1918, fils de Nérée Mailloux, navigateur et d’Amarilda Gagné.

Fit ses études à l’École des Frères maristes, à l’Académie Saint-Joseph à Baie-Saint-Paul et à l’Institut de marine de Québec. Fit un stage de marine et obtint ses brevets de capitaine de navigation intérieure.

Capitaine de bateau jusqu’en 1943, entra par la suite au service de J.-M.-G. Simard, négociant en gros, puis occupa le poste de gérant de 1950 à 1962. Durant cette période, fut également propriétaire d’une agence d’assurance générale. Président honoraire de la Jeune Chambre de commerce, membre de la Chambre de commerce de Charlevoix-Ouest, du Club Lions et des Chevaliers de Colomb.

Membre du conseil municipal de Baie-Saint-Paul du 16 mai 1955 au 5 mai 1958. Président de l’Association libérale de Charlevoix de 1960 à 1962. Élu député libéral dans Charlevoix en 1962. Réélu en 1966, en 1970, en 1973, en 1976 et en 1981. Adjoint parlementaire au ministre de la Voirie du 3 juin 1970 au 31 octobre 1972 et au ministre des Travaux publics du 18 novembre 1970 au 31 octobre 1972. Assermenté ministre d’État responsable de la Voirie dans le cabinet Bourassa le 31 octobre 1972. Ministre des Travaux publics et de l’Approvisionnement du 13 novembre 1973 au 30 juillet 1975. Ministre des Transports du 13 novembre 1973 au 26 novembre 1976. Ne s’est pas représenté en 1985.

Décédé à Baie-Saint-Paul, le 26 juillet 1995, à l’âge de 77 ans et 2 mois. Inhumé dans le cimetière de Baie-Saint-Paul, le 31 juillet 1995.

Avait épousé à Baie-Saint-Paul, le 25 mars 1940, Yvonne Pilote, fille de Clément Pilote, cultivateur et de Léda Gauthier. Assemblée nationale

On lui doit beaucoup pour l’amélioration du réseau routier de Charlevoix. Il a fait six mandats comme député, ce qui est immense, il était apprécié autant dans l’est que l’ouest où il faisait pratiquement l’unanimité. Il fut un des députés qui marqua le plus notre région en raison de sa longévité. Le boulevard de Comporté à La Malbaie et l’élargissement des côtes de Baie-Saint-Paul se sont faits sous son règne comme ministre des Transports.

Process.aspx

Charles Lapointe, ministre libéral fédéral

Charles Lapointe, né le à Tadoussac, est un politicien et gestionnaire en tourisme québécois.

Charles Lapointe a été député libéral fédéral de Charlevoix de 1974 à 1984. Durant son séjour à Ottawa, il administre plusieurs portefeuilles : Ministre d’État aux petites entreprises et tourisme, Ministre d’État aux Relations extérieures, Ministre des Approvisionnements et Services et finalement Ministre des Travaux publics. M. Lapointe est membre du Conseil privé du Gouvernement du Canada.

Par la suite, de 1985 à 1989, Charles Lapointe est à l’emploi de Lavalin et à ce titre a été président-directeur général de l’IACO (International Aeroplane Company) en Irlande, une filiale de la firme internationale d’ingénierie Lavalin en 1988-89.

Charles Lapointe a occupé le poste de président-directeur général de Tourisme Montréal (Office des Congrès et du Tourisme du Grand Montréal) de l’automne 1989 à l’été 2013. –WIKIPÉDIA

Dans ses dix ans comme ministre et député, les trois marinas de Charlevoix ont été créées. Le secteur du tourisme s’est fortement développé notamment avec la création de plusieurs auberges dans Charlevoix, bénéficiaires d’aide financière des gouvernements. C’était une époque où les taux d’intérêt et de chômage étaient très élevés. Sa carrière s’est terminée dans la controverse à Montréal en raison de ses comptes de dépenses très élevés et de salaire et avantages de plus de 350 000$ par année. Il a aussi touché une indemnité de départ de 654 000$ dont il a remboursé 70 000$.

777912-ancien-grand-patron-association-touristique

Charles Hamelin, député conservateur libéral

Ancien journaliste, l’homme de la Côte Nord au gabarit imposant établit son bureau de comté à Baie-Saint-Paul. Il déclare à l’innauguration des locaux de CIHO qu’il faudrait un orignal dans le clocher d’une église pour qu’un média de la rive sud daigne couvrir Charlevoix. Il disait aussi vouloir tellement aider les contribuables qu’il leur payait personnellement des frigidaires. Denis Lavoie, maintenant courtier en immeuble était son adjoint avant de devenir celui de Brian Mulroney. Aucune photo de lui n’est accessible sur internet.

 

Brian Mulroney, député conservateur fédéral et premier ministre du Canada

Martin Brian Mulroney , né le à Baie-Comeau (Québec), est un avocat, dirigeant d’entreprise et homme politique canadien. Il est le 18e Premier ministre du Canada, du au . Il est chef du Parti progressiste-conservateur du au et député à la Chambres des communes du 29 août 1983 au 8 septembre 1993, où il a représenté successivement les circonscriptions de Central Nova (1983-1984), de Manicouagan (1984-1988) et de Charlevoix (1988-1993)Wikipédia

A l’époque, le comté comprenait le Charlevoix traditionnel et la Côte Nord jusqu’à Baie-Comeau. Le premier ministre visitait régulièrement le comté. Entre autre, il était à Petite-Rivière Saint-François avec ses enfants un 24 juin qui fut la journée de l’échec du Lac Meech sur lequel il avait fondé beaucoup d’espoir pour l’unité canadienne. Il a également participé à d’autres événements au Domaine Forget, à la Polyvalente Saint-Aubin ou à l’Auberge de Nos Aieux. Ironiquement la députée actuelle du Bloc Québécois a chanté à plusieurs reprises une chanson qu’elle avait composé en son honneur. Il fit quand même l’objet de quelques contestations notamment en raison du régime d’assurance chômage, objet de revendication favorite des Charlevoisiens de l’est.

brian

Daniel Bradet, parti libéral du Québec RIP

Natif de Saint-Urbain, enseignant à la Polyvalente Saint-Aubin, Daniel Bradet l’emporte sur Danielle Ménard lors d’une convention de son parti ou plusieurs aspirants députés briguaient les suffrages. Il a un mandat très difficile avec le conflit du Manoir Richelieu qui fait rage et la pression très forte que lui impose la population dans le dossier de l’implantation d’un Cégep dans Charlevoix.

DanB

Gérard Asselin, député Bloc Québécois RIP

Travailleur pour la Reynold’s à Baie-Comeau, conseiller municipal, il se fit remarquer en étant le député le plus absent de la Chambre des Communes. On ne le voyait pas très souvent non plus dans Charlevoix. L’adjoint de son bureau de comté était le bien connu journaliste Dave Kidd. M. Asselin aimait beaucoup promettre de belles “suGventions” à ses électeurs :-)

  gerard

Michel Guimond, député Bloc Québécois RIP

Un des députés les plus appréciés de la population en raison de son accessibilité, de sa gentillesse et son dynamisme. Peu importe vos idées politiques, Michel Guimond vous faisait sentir apprécié et important. Il était un as dans l’animation d’encans chinois et il était très présent dans son comté. Son décès à un âge relativement jeune a attristé plusieurs personnes qui l’ont connu.

867241-michel-guimond