Personnalité du jour

Le Club Lions Clermont La Malbaie: oeuvrer pour le bien commun

lions2

Lorsque j’étais jeune journaliste au début des années 80, j’avais tendance à me moquer de ces gens d’affaires avec leur chanson et leurs vestes mauves. Lorsque j’assistais à leur souper, je n’avais que le goût de m’en aller. J’étais loin de me douter qu’en 2020 je commencerais ma 21e année comme membre du Club et que je chanterais la chanson à plein poumon à chaque souper avec des vestes qui s’améliorent un peu avec le temps. Comme beaucoup de membres, je multiplierais les épinglettes jusqu’à rendre ma veste assez pesante.

Mais qui sont les Lions? C’est ce qu’on appelle un club de service comme les Optimistes (présent à La Malbaie), les Richelieu et les Rotary. Chaque club ayant des oeuvres particulières. Pour les liions c’est la conservation de la vue ce qui n’empêche pas de supporter d’autres causes. C’est en 1917 à Chicago que Melvin Jones fonde ce qui sera le premier club de service et le seul représenté à l’ONU avec plus 1,5 million de membres dans plus de 150 pays. J’ai moi-même eu l’occasion d’assister à une rencontre Lions à l’Île de la Réunion dans l’Océan Indien. Les clubs s’implantent au Canada, à Windsor en Ontario et plus tard à Montréal. Les Lions font la promotion de la paix dans le monde et il viennent en aide aux populations aux prises avec des catastrophes naturelles. Les Lions viennent en aide à 275 millions de personnes dans le monde.

Les Gouverneurs Lions du Québec dits les capots blancs

Les Gouverneurs Lions du Québec dits les capots blancs

C’est en 1967 qu’est fondé le club Lions Clermont La Malbaie Pointe-au-Pic dont le premier président est Rémi Gaudreault. Mon père, Bertrand Harvey était un des membres fondateurs et je me souviens des soupers père-fils qui se tenaient au Castel de la Mer de monsieur Dion. Pierre-Paul-Savard qui est toujours membre, avec tous les honneurs possibles, a été président en 1969-70. Parmi les présidents au cours des années, mentionnons Jean-Guy Alain (RIP),Gustave Dufour (RIP), Jean Bergeron, Georges Fournier, Jacques Boivin (RIP), Rodrigue Thibault. Yvon Fortin de Clermont s’est souvent sacrifié pour le club en occupant la présidence à 4 reprises de 2000 à 2016. La première femme à devenir présidente fut Alice Bouchard en 1994-95. Avant 1985, les femmes n’étaient pas admises au club. C’était l’époque où on pensait pouvoir se passer de la force et de l’efficacité des femmes. Ces dernières ont profondément changé les clubs pour le mieux par leur énergie bénévole redoutable. Depuis ce temps, plusieurs femmes ont occupé la présidence comme Claudette Tremblay (RIP), Marie-Paule Boudreault (2), Hélène Gaudreault, Charlotte Bergeron, Christine Gagnon et Nicole Boudreault. Il est triste de constater qu’il reste encore quelques clubs qui n’acceptent pas les femmes contre toute forme de logique. L’un d’eux est situé dans la Ville de Saguenay, secteur Chicoutimi.

Les Lions québécois sont divisés par district de U1 à U4. Les clubs de La Malbaie et Baie-Saint-Paul sont dans le U2. Chaque année, tous les clubs se réunissent en congrès. Il a eu lieu à 2 reprises au Manoir Richelieu dans les dernières années. Lors de ces congrès, il y a des activités de formation et le gouverneur du district passe la main à la succession. Charlotte Bergeron de Clermont a occupé le poste de gouverneur du U2 il y a quelques années. Les gouverneurs ont la chance d’assister au congrès mondial qui se tient dans un pays différent chaque année. Lorsque j’étais au U3 à La Pocatière, le club Doyen de Saint-Pierre-et-Miquelon était membre de notre district.

Il est vrai que les Lions sont des clubs sociaux où règne une camaraderie et où les rencontres se font dans le plaisir. Mais c’est aussi une redoutable machine de bénévolat. Depuis 1967, les lions de Clermont La Malbaie ont soutenu de nombreuses causes. Si le Mont Grand Fonds existe aujourd’hui c’est grâce au Lion et son membre Jean Bergeron. La Fondation de l’Hôpital de La Malbaie a aussi largement bénéficié du support des Lions avec sa campagne annuelle d’effectif. Des centaines de Charlevoisiens ont pu se procurer des lunettes grâce à l’aide des Lions. Les oeuvres des Lions distribuent environ 25 000$ par année pour les plus démunis grâce à la Loto-Lions. Existante depuis des décennies, les billets n’ont jamais changé de prix, ils sont toujours à 52$ qui donnent des chances élevées de gagner un prix de 100$, 500$ ou 1000$  dans les périodes de fêtes.

lions6

Les Lions décernent des récompenses à leurs membres méritants. La plus prestigieuse est la distinction de Compagnon de Melvin Jones (que j’appelle à la blague, compagnon d’Elton John). Voici quelques Lions qui ont ce prix prestigieux : Pierre-Paul Savard, qui est aussi membre à vie, Daniel Moffet, Yvon Fortin, Lise Turcotte, Pierrette Villeneuve, Bernard Dufour, Claude Sirois, Charlotte Bergeron, Hélène Gaudreault, Phillipe Couturier, Marie-Paul Boudreault et plusieurs membres décédés.

Lions Philippe Couturier et Charlotte Bergeron past gouverneur et le président 2020-2021, Harold Maltais

Lions Philippe Couturier et Charlotte Bergeron past gouverneur et le président 2020-2021, Harold Maltais

Le président 2020-2021 est le Lion Harold Maltais qui doit faire face à une année sous le signe de la COVID. La tâche ne sera pas facile, le travail du club étant basé sur le plaisir d’être réuni lors de souper mensuel et d’activités diverses. En terminant je peux dire qu’après plus de 20 ans de lionisme, la veste qui me faisait rire auparavant m’apporte aujourd’hui de la fierté. Les rituels sont une partie importante de la vie des Lions. Le chant, les cérémonies d’initiation et les bannières, tout ça fournit une signification spéciale et cimente les membres de tous les clubs d’une zone, d’un district, d’un pays et du monde.

But des Clubs Lions

  • Créer et développer un esprit de compréhension entre les peuples du monde.
  • Promouvoir les principes de bon gouvernement et de civisme.
  • S’intéresser activement au bien-être civique, culturel, social et moral de la communauté.
  • Unir les Clubs par les liens d’amitié, de bonne camaraderie et de compréhension mutuelle.
  • Fournir un lieu de rencontre permettant la discussion ouverte de tous les sujets d’intérêt public sauf ceux de la politique partisane et de religion sectaire qui ne feront pas l’objet de débats de la part des membres des Clubs.
  • L’encouragement à servir la communauté sans rétribution financière personnelle de la part des personnes animées de l’esprit de service et encourager la compétence et la pratique des principes moraux élevés dans le commerce, l’industrie, les professions libérales, les travaux publics et les entreprises privées.
Le président international des Lions, Jung-Yul Choi et son épouse

Le président international des Lions, Jung-Yul Choi et son épouse