Mon Pointe-au-Pic Personnalité du jour

Alexandre Bergeron, comédien et joaillier des vedettes québécoise

ab1

Tout le monde à La Malbaie connaissait M. Lionel Bergeron, pharmacien, parce qu’il a longtemps été seul à approvisionner la population en médicaments et produits de pharmacie. Michel et Joanne, deux de ses enfants sont aussi devenus pharmacien.nes. Notre personnalité du jour est le fils de Michel Bergeron et de Diane Lemieux de Pointe-au-Pic. Ses parents se séparent quand il est jeune et avec le jeu de la reconstitution des familles, il se retrouve dans une famille de 7 enfants qu’ils considèrent tous comme ses frères et soeurs biologiques et la plupart le sont.

Il fait partie des derniers enfants qui font leur primaire à Pointe-au-Pic dans l’école aujourd’hui devenu le Centre d’études collégiales. Il se souvent de Francine, son enseignante de maternelle, de la clochette qui annonçait la fin de la récréation. Ginette Bergeron et Jean-Yves Belley sont aussi des noms qui lui rappellent son enfance d’écolier.

À la Polyvalente du Plateau, c’est là que le théâtre entre dans sa vie. À l’âge de 13 ans, il joue le rôle de Georges, un homme de 45 ans dans les Voisins de Louis Saia. Il monte des pièces chaque année de son secondaire, présentées en juin parfois en 3 représentations devant des auditoriums remplis. La récompense ultime après le devoir accompli étant d’aller manger une crème glacée à la Goélette.

Il se rappelle ici avoir joué au pharmacien lorsqu’il accompagnait son père sur la rue Saint-Étienne. Avec de petites menthes blanches de type Tic Tac, il se pratiquait à compter les pilules. Mais on ne peut pas dire qu’il avait comme rêve de poursuivre la dynastie familiale. Ce qui l’intéressait autant que le théâtre était le ski. Il a commencé à en faire à 5 ans et il a toujours eu son billet de saison au Mont Grand Fonds jusqu’à la fin du secondaire. Il a participé à des compétitions locales et appréciait beaucoup les parties de cartes dans le chalet.

Son cercle d’amis est exclusivement constitué de gens de Pointe-au-Pic. Son âme soeur était Mélissa Deschênes (RIP), Florence Descôteaux (RIP) était aussi une grande amie. On peut aussi citer Andréanne Warren parmi elles.

Après le secondaire 5, c’est très clair pour lui, c’est le théâtre qui sera son métier. Il fait des demandes aux cégeps de Lionel Groulx et Saint-Hyacinthe. Après audition, il est accepté aux 2 endroits et il opte pour Saint-Hyacinthe pour un DEC de 4 ans en interprétation. Entre les années scolaires, il fait des voyages en Écosse et dans l’Ouest canadien pour apprendre l’anglais. En Écosse, il se rend compte que même les Anglais ont de la difficulté à comprendre l’accent écossais.

ab3

Comme tous les comédiens, il choisit une agence artistique pour le représenter. Il s’engage dans un monde dur où il n’y a pas beaucoup de travail pour des milliers de candidats. Il prend donc un emploi de barman au Café Cherrier, un repère important pour les artistes montréalais. Il peut ainsi se faire quelques contacts dans le milieu. Il fait de petits tournages, des reconstitutions dramatiques comme dans la série ”Un tueur si proche” à Canal D. Mais Alexandre rêve plus de théâtre et de plus en plus de cinéma.

Alexandre_Bergeron_LetH_credit_ShayneLaverdiere

Il fait de la tournée avec un théâtre jeunesse ce qui le ramène à la Polyvalente du Plateau. Il se dit très versatile capable de jouer dans plusieurs registres. Entre autres, il aimerait jouer des personnages complexes avec des troubles de la personnalité. Pendant 2 ans il a joué dans la pièce Laurel et Hardy avec Louis Champagne et Pierre Fortin.

Normalement, il jouerait au théâtre d’aujourd’hui à Montréal, mais tout est repoussé à cause de la pandémie. Un projet de pièce de théâtre en balado devrait commencer bientôt.

Mais Alexandre est débrouillard et très créatif. Il a développé une deuxième passion qui lui apporte beaucoup de succès. Il est joaillier. Au début, c’était un passe-temps, mais la demande de ses ami.e.s artistes l’a propulsé plus loin. Il a suivi des cours privés en joaillerie et il crée seulement des pièces uniques, entièrement faites main.

ab4ab5

Plusieurs artistes comme Ariane Moffat, Coeur de Pirate, Anne Dorval, Ann Cassabone, Jay Du Temple, Brigitte Lafleur etc. portent ses bijoux. Il adore ce nouveau métier, mais il ne laissera pas l’interprétation. Il vise un rôle au cinéma dans les prochains mois selon les aléas de la pandémie. En attendant, il continue de créer ces magnifiques objets d’art faits d’or et de pierres précieuses. Vous pouvez en voir plus sur son site.

https://www.alexandre-bergeron.com/

ab6ab7

Sportif dans son jeune âge, il continue de se tenir en forme par le crossfit et de l’entraînement intensif en gym avec les nouvelles tendances d’aujourd’hui. Bien sûr, la pandémie rend impossibles ces activités, mais le jogging et le vélo 8 mois par année compensent. Il n’habite pas le Plateau Mont-Royal comme beaucoup d’artistes préférant la Petite Italie près du marché Jean Talon. Il a maintenant vécu plus longtemps à Montréal qu’à Pointe-au-Pic, mais c’est encore ici sa maison, Montréal étant sa ville.