Paroles d'Harvey

Charlevoix et le Covid19 prise 2

26603_397081724941_139200564941_5152926_4394086_n

Nous voilà dans une crise sanitaire jamais vue depuis la Seconde Guerre mondiale. Le Covid19 est à nos portes, depuis hier, il y a un cas à Rivière-du-Loup. Juste de ce que je peux savoir en restant chez moi, je connais plusieurs personnes qui sont rentrées ou qui vont rentrer de l’étranger. Cela ne veut pas dire du tout qu’elles sont infectées. Ce n’est d’ailleurs pas le cas de Susanna Ochoa rapporté par l’Hebdo Charlevoisien et qui rentre d’Italie. D’ailleurs, je vous suggère de lire les pages 6 et 7 de l’Hebdo colligées par Émilie Bernier qui présente des informations très pertinentes et super bien vulgarisées.

Il y a une situation dans Charlevoix et sûrement ailleurs qui est préoccupante. Il y a déjà quelques jours, le premier ministre et le docteur Arruda ont imploré les plus de 70 ans de rester à la maison pour leur propre sécurité sanitaire. Pas parce qu’ils peuvent contaminer les autres, mais parce qu’ils peuvent contracter le coronavirus et MOURIR. Or, je sors un peu tous les jours pour prendre un café isolé ou au service à ‘auto, je vais à la pharmacie et à l’épicerie. Hors la plupart des gens que je croise ont manifestement plus de 70 ans. C’est sûr qu’ils constituent une bonne part de la population. Certains d’entre eux sont des athlètes et sont en excellente santé, mais ceux que je vois ne sont manifestement pas dans ce groupe exceptionnel. On dirait qu’il a des gens qui ne sont pas au courant de la situation sanitaire et ils mettent leur vie en danger. Oui c’est peut-être un peu exagéré, mais comme les cas augmentent chaque jour, ce n’est qu’une question de jours pour que Charlevoix soit touché. Comme nous sommes dans une espèce de bulle sanitaire, nous faisons moins attention, moi le premier. Égoïstement, je me dis, ce n’est pas grave si je l’attrape c’est juste une petite grippe, mais mon épouse et mon fils font de l’asthme, ça pourrait être fatal pour eux. Si mon père n’était pas décédé il y a 3 semaines, s’il avait contracté le virus, il serait mort assurément et des gens comme mon père il y en a des milliers, âgés, fragiles et diminués. Ils sont les premières victimes du Covid19.

Pour les 70 ans et plus qu’on voit dans les restaurants et les centres d’achats, le problème est que vous êtes jugés. Regardez bien et vous verrez que les gens vous regardent avec du reproche dans les yeux. On a pas vraiment besoin de ça en ce moment. Je sais que vous n’êtes pas malades, relativement en santé et vous trouvez ça plate de rester chez vous, mais vous pouvez encore prendre une marche, aller chercher un café au service à l’auto du McDo et du Tim en gardant vos gants. Tout le monde fait actuellement des efforts pour contrer le coronavirus. Chacun doit faire sa part. Peut-être devrait-on organiser une ”hot line” pour les aînés qui ont besoin d’une commission et des bénévoles pourraient aller  livrer. Qui devrait prendre ça en charge? Les MRC s? Les municipalités ? Agence Vivre chez soi ? CLSC ?

En ces temps de pandémie, il faut se réinventer, trouver de nouvelles formes de solidarité. Tout ce que je souhaite, c’est que la stratégie gouvernementale fonctionne et je reste optimiste que dans une semaine tout soit sous contrôle et rentrera dans l’ordre tranquillement.

Respectons les consignes et trouvez un moyen d’aider nos aînés plutôt que les juger.