mon Village Personnalité du jour

Nos disparus 2020-2021 au temps de la COVID-19: Charlevoix-Ouest

Capture d’écran 2021-03-30 à 09.15.51

La pandémie de COVID-19 a bouleversé la majorité des activités sociales, dont le respect que l’on porte aux personnes décédées et à leurs familles. Les salons funéraires ont été restreints dans leur accueil ou carrément fermés. Alors que beaucoup d’entre nous auraient voulu apporter du réconfort en personne aux personnes endeuillées, il n’a pas été possible de le faire. Pour rappeler le souvenir des personnes qui nous ont quittées sans qu’on puisse leur dire un dernier adieu que ce soit au salon ou à l’église, j’ai sélectionné un certain nombre de personnes, qui je dois l’avouer, sont de ma connaissance. Je m’excuse à l’avance auprès des familles qui ne verront pas leur être cher dans la liste. À partir d’une centaine de personnes, je ne pouvais citer tout le monde, mais il est très clair que tous et toutes auraient mérité d’y figurer.

Hélène Demers

picture3-3.php

Demeurant à l’Isle-aux-Coudres, elle est décédée au Pavillon Restons-Chez-Nous.

Lucille Gravel

Capture d’écran 2021-03-27 à 11.38.01

Dame Lucille Gravel, elle était l’épouse de feu Monsieur Gabriel Fortin et elle demeurait à Saint-Urbain.

Jeanne Tremblay

Capture d’écran 2021-03-27 à 11.40.04

Tendrement surnommée « Tante Jeanne », elle était une femme formidable et attachante qui aimait la vie et les gens. Tous ceux qui ont eu la chance de croiser son chemin ont été touchés par son accueil, sa générosité, son optimisme, sa facilité au bonheur et son amour inconditionnel pour ses proches. Cette femme d’exception a reçu en 2007 le prix du Gouverneur du Canada de « l’ Entraide » pour avoir fait profiter toute la communauté de Baie-Saint-Paul de ses qualités de leader et de son dévouement intarissable. Qui n’a pas concocté une de ses recettes qu’elle publiait dans le Journal “Plein Jour”.

Louis-Nil Simard

Capture d’écran 2021-03-27 à 11.43.50

Travailleur de la santé, il a oeuvré au Centre Hospitalier de Charlevoix , autrefois appelé Hôpital Ste-Anne comme infirmier auxiliaire. Il était l’époux de feu Dame Noëlla Girard et demeurait à Saint-Urbain.

Jean-Marie Lavoie

Capture d’écran 2021-03-27 à 11.50.14

Monsieur Jean-Marie Lavoie, il était l’époux de Dame Jocelyne Fortin et demeurait à Saint-Urbain.  M. Lavoie a travaillé auprès des personnes vivant avec une déficience intellectuelle à l’Hôpital Ste-Anne de Baie-St-Paul.

Martial Vandal

picture3.php

Il était le fils de feu Monsieur Édouard Vandal et de feu Dame Simone Harvey et demeurait à Baie-Saint-Paul.  Il a travaillé comme éducateur auprès des personnes en DI à l’Hopital de Baie-St-Paul. Durant ses derniers moments, il a pu compter sur des collègues de travail comme proches aidants: Francine Simard, Donald Girard et Marie-Lise Le Mouel.

Marc Bouchard

picture3-1.php

Marc était un homme d’action;  il  a travaillé à l’Hôpital Ste-Anne de Baie-St-Paul(ancienne appellation) sur l’entretien ménager. Il a été propriétaire du Restaurant Le Gourmet.

Donald Boivin

Capture d’écran 2021-03-27 à 14.47.24

Un  homme au rire contagieux, M. Boivin a traversé tant d’épreuves et de souffrances avec une si forte résilience.

Soeur Gertrude Edmond

picture3-2.php

Après 70 ans de profession religieuse dans la Congrégation Les Petites Franciscaines de Marie, elle demeurait à la Résidence Les Bâtisseurs de Baie-St-Paul.

Soeur Denise Villeneuve

Capture d’écran 2021-03-27 à 15.08.33

52 ans de profession religieuse dans la Congrégation Les Petites Franciscaines de Marie, elle demeurait depuis quelques années aux bâtisseurs de Baie-St-Paul.

Sœur Gisèle Fortier

picture3.php

Celle qui avait dédié sa vie au mieux-être des personnes les plus démunies, et en particulier celles ayant une déficience intellectuelle

C’est en 1945 qu’elle se joint aux Petites Franciscaines de Marie (P.F.M), congrégation religieuse dévouée à l’action sociale dont la mission l’interpelle fortement. Gestionnaire habile et pragmatique elle a notamment dirigé l’Hôpital Sainte-Anne de Baie-Saint-Paul. 

Dès sa création il y a bientôt 70 ans, la Société québécoise de la déficience intellectuelle (auparavant l’AQIS), a pu compter sur son soutien. Son engagement comme membre du conseil d’administration, recherchiste et conseillère est animé par sa détermination à faire progresser la cause des personnes ayant une déficience intellectuelle et leur famille. 

Sœur Idola Morin 

picture3-1.php

Après 69 ans de profession religieuse dans la Congrégation Les Petites Franciscaines de Marie, elle demeurait au 115, rue Alfred-Morin, Baie-Saint-Paul.

 

Mariette Mailloux

picture3-3.php

 

 

 

 

 

 

 

 

Elle était l’épouse de feu Monsieur Jean-Louis Dufour et demeurait à l’Isle-aux-Coudres

Sœur Pâquerette Poulin 

picture3-4.php

Après 66 ans de profession religieuse dans la Congrégation Les Petites Franciscaines de Marie, elle demeurait à la Résidence des Bâtisseurs de Baie-Saint-Paul,

Soeur Marielle Lavoie

picture3-5.php

Après 60 ans de profession religieuse dans la Congrégation Les Petites Franciscaines de Marie, elle demeurait également à la Résidence Les Bâtisseurs

Michèle Robitaille

picture3-6.php

Fille unique, ses parents avaient une maison d’été à Pointe-au-Pic. Michèle était notaire et a mené sa carrière au Centre Hospitalier De Charlevoix.  Elle assistait la Direction générale de l’établissement et était d’un grand support au niveau législatif. C’était une femme très dévouée et toutes les personnes qui l’ont côtoyée pouvaient dire d’elle qu’elle était d’une grande générosité et toujours disponible pour aider.

Soeur Germaine Marcil

picture3-7.php

Après 57 ans de profession religieuse dans la Congrégation Les Petites Franciscaines de Marie, elle demeurait à la Résidence Les Bâtisseurs de Baie-St-Paul.

Soeur Cécile Boutin

picture3-8.php

Après 60 ans de profession religieuse dans la Congrégation Les Petites Franciscaines de Marie,

Marie-Louise Dufour

picture3.php

Presque centenaire, elle était une femme qui a toujours été disponible pour aider, toujours souriante, enjouée et elle était “le bout-en-train” de l’Isle-aux-Coudres, plusieurs personnes l’appelaient ‘Tante Marie-Louise”.

François Tremblay

picture3-1.php

Malgré qu’il a complètement perdu la vue les dernières années, François ne s’est jamais laissé abattre par ce handicap.  Il occupait son temps à faire de la menuiserie en créant diverses pièces.

Henriette Gilbert

picture3-2.php

De son surnom “bébé”.  Elle était native de St-Hilarion, elle a passé une bonne partie de sa vie à Québec pour finalement revenir vivre dans Charlevoix,  précisément à Baie-St-Paul.

Dino Tremblay

picture3-3.php

Il demeurait à St-Hilarion,  il travaillait sur la construction et il était bien aimé de tous ses collègues de cette grande famille.

Julien Dufour

picture3-4.php

Il demeurait à l’Isle-aux-Coudres. Voici le message que sa famille et amis lui ont adressé “tu pourras continuer de raconter toutes les blagues qui te passent par la tête, tu pourras giguer sur un rigodon sans fin et même rencontrer tous les personnages de l’histoire qui t’ont tellement fasciné. Tu seras toujours dans nos cœurs.”

Jean-Guy Tremblay

picture3-5.php

Jean-Guy a travaillé au Centre Hospitalier De Charlevoix comme préposé aux bénéficiaires.

Bruno Rochefort

picture3-6.php

M. Rochefort était un sportif et aimait particulièrement le hockey, sport qu’il a pratiqué pendant de longues années.

Jeannine Desjardins

picture3-7.php

Originaire de Lachute, Mme Desjardins est arrivée à Baie-Saint-Paul en 1953, avec son mari, feu Carmel Rémillard, pour devenir hôtelière, d’abord à l’hôtel Baie-Saint-Paul, puis au Motel La Brinde. Elle était la mère de l’ex Ministre Gil Rémillard.

Soeur Céline Maltais

picture3-8.php

Après 65 ans de profession religieuse dans la Congrégation Les Petites Franciscaines de Marie, elle demeurait è la Résidence Les Bâtisseurs de Baie-St-Paul.

Marie-Luce Simard

picture3.php

Elle demeurait à baie-St-Paul et est décédée à l’âge de 103 ans et 3 mois.  Une vie bien remplie.

Jean-Marie Bergeron

picture3-1.php

Menuisier, il a oeuvré au Centre d’Accueil Pierre Dupré comme homme de maintenance.