mon Saint-Aimé-des-Lacs mon Village Personnalité du jour

C’est la semaine des paramédics, Daisy Simard est ambulancière depuis 12 ans.

daisy4

Daisy Simard est originaire de Saint-Aimé de Lacs et elle y habite toujours. Après des études en administration, elle travaille dans ce domaine avant de constater qu’elle n’est pas faite pour le travail de bureau. Elle a besoin d’action et de diversité dans les tâches. Elle décide donc de s’inscrire en techniques ambulancières au Cégep de Sainte-Foy. Elle réussit les tests physiques et entre en formation. Elle fait des stages à Trois-Rivières et dans Charlevoix. Dès la fin de sa formation, elle est embauchée par la CTAQ (Coopérative des techniciens ambulanciers) qui couvre Charlevoix.

Cette organisation regroupe les ambulanciers et ambulancières de Charlevoix qui en sont membres.Un directeur des opérations, Érick Tremblay, est présent dans Charlevoix pour le côté administratif. À la fois syndiqués à la CSN et actionnaires de leur compagnie, l’enjeu principal demeure les horaires de travail dont on entend régulièrement parler. Daisy croît qu’elle occupe tout de même un emploi de qualité, mais que des améliorations sont toujours bienvenues.

ambu

Dans Charlevoix, il y a une ambulance à Saint-Siméon et à l’Isle-aux-Coudres où les paramédics sont sur appel. À La Malbaie et Baie-Saint-Paul, il y a une ambulance de garde de 7h à 19h et d’autres paramedics sont de garde, c’est à dire qu’ils doivent répondre à un appel à l’intérieur de 5 minutes. S’ils habitent plus loin, selon un horaire de 7 jours consécutifs, ils doivent se loger en tout temps à la caserne, car ils peuvent être appelés 24 heures sur 24. Ils sont payés une heure sur 2 lorsqu’ils sont de garde. La Malbaie a obtenu un allègement des horaires qui fait que Daisy est de garde 12 heures par jour, de nuit dans son cas, ce qui a beaucoup amélioré sa vie de famille puisqu’elle a des enfants. Le secteur de Baie-Saint-Paul est toujours en demande pour obtenir un horaire semblable.

Il faut dire que dans Charlevoix les distances sont longues et qu’il y a très souvent des transferts de patients vers Québec, parfois ils prennent un patient prêt à revenir à La Malbaie. Depuis une vingtaine d’année, le métier est devenu beaucoup plus professionnel, performant et innovant. La cooperative est toujours à l’affût des dernières innovations pour offrir des emplois de qualité à ses membres ainsi qu’un meilleur service à la population.

daisy6

Cela fait maintenant 12 ans que Daisy est paramédic. Même si les choses ont beaucoup changé depuis ses débuts, elle considère que sa profession est encore jeune. Par exemple, ils ont maintenant le droit d’administrer des médicaments en fonction de protocoles pré-établis, ce qui sauve des vies. Bien qu’ils soient souvent confrontés à des situations difficiles et même à la mort, ils sont bien entourés avec des ressources spécialisées de la CTAQ qui visite les casernes, il ont également un programme de pair aidant et un programme d’aide aux employés. Ces mesures leur permettent de ventiler au besoin. Même si Daisy n’est pas devenue insensible au fil des ans, elle a cependant plus d’expérience dans la façon d’exercer ses tâches. Les paramédics travaillent constamment en équipe avec les policiers, les pompiers et le personnel médical.

Il y a une cinquantaine d’ambulanciers et d’ambulancière dans Charlevoix assez bien répartis entre hommes et femmes ce qui n’était pas le cas il y a 12 ans.  Au cours des dernières années, le nombre d’appels a augmenté avec une population vieillissante et il est parfois difficile d’arriver très rapidement en fonction des appels en cours à Baie-Sainte-Catherine par exemple. Mais en général, la population est très bien servie par des personnes extrêmement efficaces. La conduite du véhicule se fait à tour de rôle dans une équipe. Habituellement, les automobilistes coopèrent lorsque les sirènes retentissent, à quelques exceptions près.

Daisy aime son métier encore plus qu’à ses débuts. Elle est plus expérimentée, se base sur ses acquis au cours des années pour mieux intervenir. À l’occasion de la semaine des ambulanciers et ambulancières elle veut souhaiter Bonne semaine à ses collègues et souhaite que tous et toutes soient fiers de la profession qu’ils exercent.

 

daisy5