mon Petite-Rivière-Saint-François Personnalité du jour

Crazy Factories et Brandon Lessard, la créativité en priorité.

cf10

Mon premier contact avec Brandon Lessard me donne l’impression d’un jeune homme très occupé par son entreprise au point de ne pas pouvoir me parler avant 20h parce qu’il travaille tard en atelier. Je ne m’imagine pas à ce moment que cet entrepreneur exceptionnel a seulement 21 ans.

Finalement nous convenons d’un rendez-vous dans une période plus tranquille pour lui. Le natif de Desbiens au Lac-Saint-Jean arrive à Petite-Rivière-Saint-François avec ses parents alors qu’il est au début de l’adolescence faisant suite de l’incendie de leur restaurant. Brandon a donc grandi dans un milieu entrepreneurial. Ces parents se sont portés d’ailleurs portés acquéreurs de l’Auberge Côte D’Or. C’est un bâtiment sculpté pièce sur pièces et Brandon s’initie vite au travail du bois dans des travaux d’entretien de l’auberge. Chaque pièce est unique et demande de l’ingéniosité. Son autre passion est la musique rock et plus particulièrement la guitare électrique. Il joue dans des groupes de covers heavy metal du style Metallica, Ozzy Osbourne et autres. Au moindre temps libre, il pratique sa guitare et devient un soliste remarqué.

Survient alors un accident d’automobile qui va restreindre les activités de Brandon pour quelques mois. Il se lance à fond dans la musique. Il a un studio chez lui et il enregistre des pièces originales et il développe le souhait d’aider d’autres artistes à se faire connaître. Parallèlement il dessine sa propre guitare. Le résultat est si concluant qu’il y voit une opportunité d’affaires. Il s’est mis aussi à l’ébénisterie en fabricant des meubles, plus particulièrement des tables en époxy.

cf5

Adolescent, il conçoit ses propres guitares et elles servent de support à des oeuvres d’art ce qui en fait des pièces de collection unique. Il s’installe en atelier et travaille beaucoup avec l’époxy qui donne un fini très brillant et lisse à ses créations.

La Hunter Birds

La Hunter Birds

Le bouche à oreilles fait son oeuvre et les commandes se multiplient, le nombre d’employés aussi. Aujourd’hui ils sont 8 à travailler à temps partiel ou temps plein. Ce sont des jeunes qui ont des parcours où ils ont dû affronter des difficultés importantes. Brandon souligne qu’il ne touche pas à la drogue et que sa créativité est toute naturelle. L’atelier est situé à Petite-Rivière-Saint-François, mais Crazy Factories vient d’ouvrir une usine à Québec, elle sera bientôt agrandie à 2800 pieds carrés. Brandon souhaite élargir sa gamme de produits. Déjà il est un fournisseur d’époxy. Il voudrait aussi forger des couteaux, fabriquer selon un procédé spécial, des photos en bois, entre autres.

cf8

Pour le moment l’entreprise se fait connaître par les réseaux sociaux et elle recrute ses clients de cette façon. Les restrictions sanitaires obligent une fermeture pour le moment ce qui freine la progression de Crazy factories. La Presse a consacré un article à l’entreprise ce qui est remarquable. Il faut dire que Brandon Lessard est tout un entrepreneur. J’avais un l’impression de parler à Steve Jobs, Mark Zuckerberg ou Guy Laliberté pendant l’entrevue. Son enthousiasme est convaincant et communicatif. Il veut réussir rapidement et être pris au sérieux. Déjà il commence à introduire de la machinerie industrielle.

Même s’il n’a plus de temps pour jouer de la guitare, il vise la production de guitares haut de gamme sur mesure et au design remarquable, et ce, à des prix raisonnables. Les plus chères se vendent autour de 2000$, mais pour moins de 1000$, un client peut avoir un produit unique.

cf6

Brandon Lessard est impressionnant pour ses 21 ans. Le kid de Petite-Rivière est sur sa lancée, nous lui souhaitons le plus grand succès et il pourra sûrement souhaiter sur l’appui des gens de Charlevoix.