mon La Malbaie Personnalité du jour

Gaston Lavoie ; officier, enseignant, mari, père,et politicien

DSC_0065

Gaston Lavoie a vraiment une feuille de route impressionnante et bien garnie. Dès le milieu des années 60, il a commencé a laissé sa marque dans notre communauté après des études universitaires à Trois Rivières et plusieurs stages dans son domaine. D’abord comme enseignant avec une carrière de 36 ans en enseignement, coaching et autres cours du soir. Personne assez athlétique, c’est en éducation physique à la Polyvalente du Plateau que des générations de Charlevoisiens, dont moi même, l’ont connu.

Dès 1972, il s’est impliqué au corps de cadet 1239 à La Malbaie à titre d’instructeur civil. En 1975, il est devenu officier de la réserve et il est resté instructeur au corps de cadet jusqu’en 1982 où il accède au poste de commandant. En même temps, il a officié au camp de cadets de Valcartier de 1976 à 1987, dont 5 ans à l’état major. Il a reçu des médailles honorifiques pour souligner son implication exceptionnelle dont une dizaine d’années à l’école des Officiers. Mentionnons la médaille du centenaire pour service à la nation.

Les activités militaires ont pris place avec une implication importante en politique municipale, une carrière en soi qui dure depuis près de 32 ans. L’épopée a débuté en 1973 comme conseiller à Rivière Malbaie pour un premier mandat de 6 mois. Elle est revenu en 1979 comme conseiller pendant 4 ans. En 1987, il a accédé à la fonction suprême au niveau municipal, la mairie. Il a eu une présence remarquablement longue de 15 ans. En 2000, il est devenu préfet de la MRC de Charlevoix-Est. Depuis 2010, il est conseiller municipal à La Malbaie pour le district de Rivière Malbaie. Il est un conseiller assidu, très expérimenté, soucieux des finances publiques et ouvert au développement de la ville. Il sait tenir son bout quand il a une opinion arrêté.

Il a vécu plusieurs événements marquants pendant sa carrière en politique municipale. En 1988, c’était le 50è anniversaire de la municipalité de Rivière Malbaie. Il y eut le bris du pont Leclerc qui a obligé les automobilistes et transporteurs à tous passer par Rivière Malbaie pour traverser la rivière pendant la reconstruction du pont. En juillet 1996, les célèbres inondations du déluge du Saguenay n’ont pas épargner Charlevoix et la municipalité a été fort occupée. En 1995, Gaston Lavoie a participé à l’acquisition du Mont Grand Fonds et il en a été administrateur depuis ce temps. Il est aussi un skieur alpin quasi quotidien en saison hivernale. Comme préfet, il a réalisé la construction du nouvel aérogare à l’aéroport de Saint-Irénée. Toujours dans les années 90, ce fut la construction de l’hôtel de Rivière Malbaie, aujourd’hui le siège des Travaux Publics de la Ville de La Malbaie.

En 2000, il a fait partie de la fusion des municipalités qui a donnée lieu à la grande ville de La Malbaie que l’on connaît aujourd’hui. Son implication municipale est remarquable et en fait une des personnes ayant le plus oeuvré à des fonctions d’élus dans Charlevoix. Seul le maire Jean Fortin de Baie-Saint-Paul peut se comparer à lui en terme de longévité.

DSC_0069

Une des fonctions qui ont le plus marquée Gaston Lavoie était le rôle d’aide de camp du lieutenant gouverneur Martiel Asselin de 1996 à 2002. Il accompagnait ce grand Charlevoisien dans ses déplacements et représentations en s’assurant du cérémonial militaire qui doit accompagner ce représentant direct de la monarchie constitutionnelle canadienne. Cela impliquait de la marche militaire, des épées de cérémonies et le des interventions de présentation du dignitaire.

DSC_0072

DSC_0067

Après sa retraite, il n’était pas homme à rester à rien faire. Il a donc travailler au service à la clientèle sur le terrain de golf du Manoir Richelieu pendant 7 ans et il fut aussi marguiller de la Paroisse Saint-Laurent de Charlevoix pendant 15 ans. Il s’implique actuellement dans le comité de sauvegarde de la grande croix lumineuse du cimetière.

Au plan personnel, il est marié à Mireille Gravel depuis 1969, ils ont deux enfants, Marie-France et Nadia et un petit-fils nommée Étienne né en 2000.

Gaston Lavoie est une figure marquante de la vie publique de La Malbaie. Il a traversé les années avec une grande honnêteté et une rigueur sûrement issue de sa formation militaire. Comme compagnon conseiller je peux attester de son bon sens et de son souci de l’équité. Il est possible qu’il en soit arrivé à penser d’avantage à lui et ce serait parfaitement mérité. S’il y avait des médailles à décerner pour la contribution à l’avancement de Charlevoix, Gaston Lavoie serait sûrement un des premiers à en mériter une…..ou plus.