mon Isle-aux-Coudres Personnalité du jour

Pays’Arts 2 : La ferme éboulemontaise et Jimmy Perron

DSC_0390

Jimmy Perron est un artiste de l’Isle-aux-Coudres qui vit de son art depuis 23 ans. Il s’agit de sa deuxième participation à Pays’Art. À la première occasion, il avait réalisé une installation dans un champ sous le thème d’un arbre fabriqué avec différends matériaux dont du métal tordu. Power Corporation s’est portée acquéreur de l’oeuvre et l’a installé dans l’archipel de l’Ile-aux-Grues.

Le père de Jimmy était navigateur comme beaucoup de Perron de l’Isle et sa mère s’occupait d’une maisonnée de 4 enfants, la famille possédait l’épicerie Perron du côté de Saint-Louis. Sa soeur opère depuis 3 ans La Fabrique, un café situé au presbytère de Saint-Bernard. Jimmy prolonge ses racines coudriennes dans la pratique du canot à glace, sport qu’il s’adonne depuis plusieurs années. Cette année, il s’alignait avec l’équipe des Leclerc, une des meilleurs à concourir sur le fleuve.

Capture d’écran 2020-07-24 à 09.48.30

Il expose à Ottawa, Toronto et Baie-Saint-Paul et ses oeuvres se retrouvent un peu partout dans le monde. Son art évolue de plus en plus vers l’abstrait avec des racines du terroir, il fait aussi de plus en plus d’installations. C’est dans cette ligne qu’il a conçu l’oeuvre de la Ferme Éboulemontaise. Sur des couleurs suggérer par la famille Cadieux, il a utilisé un silo de ferme pour apposer son oeuvre.

 

Il a toujours été un maniaque des vieux artefacts trouvés ça et là. Ceux qu’il a utilisés ont été trouvés sur place à la ferme. Il dit que c’est une oeuvre qui s’apprécie davantage de proche que de loin. Il a voulu rappeler notre passé collectif de façon originale. En terminant, surveillez l’actualité, dans les prochains jours Jimmy participera à l’inauguration de deux importants projets auxquels il est associé.