mon Clermont Personnalité du jour

Dan Martel, le souffleur de rêves

dan16

Daniel Martel est né à Clermont. Son père Wilfrid est un des pionniers de la Donohue, mais aussi un excellent musicien violoneux comme plusieurs personnes de cette famille très connue dans Charlevoix-Est. Entre autres parce que l’oncle de Daniel Ti-Paul a été un violoneux très actif pendant plusieurs années en compagnie de son complice et voisin Ulysse Potvin du rang Saint-Ours. Très jeune, son nom est raccourci à Dan. Il voue une grande admiration pour sa mère Germaine Desbiens, décédée il y a quelques années. Elle était le poteau solide sur lequel il aimait s’appuyer.

Dès son jeune âge, la musique est partout autour de lui. Ses frères Réal, Jean-Guy et André, sous l’enseignement de Roger Bilodeau, un maître d’oeuvre, apprennent les rudiments de leurs instruments dans le sous-sol des Martel. Ils deviendront les Clairvox qui ont fait danser toute une génération de Charlevoisiens. Quant à Dan, encore sous l’influence de Roger Bilodeau, il commence à jouer du saxophone à l’âge de 7 ans. À ses débuts, il était asthmatique chronique et il avait même frôlé la mort à une occasion. Avec la pratique du saxophone qui est pourtant un instrument qui demande beaucoup de souffle, il diminue ses problèmes respiratoires de 60%. Au cours des années, il a comme professeurs, Vincent Duguay et le frère Ernest à Baie-Saint-Paul.

Vers l’âge de 17 ans, il pratique 6 à 7 heures par jour. C’est souvent le secret des excellents musiciens. Ils en viennent à ne faire qu’un avec leur instrument. Il déménage à Québec pour étudier en musique à l’Université Laval. Il commence sa vie professionnelle. Pierre Lessard qui était le chef d’Orchestre des Tip Top au Manoir Richelieu et professeur à l’Université, l’embauche de temps à autre. Il étudie le jazz avec Maurice Bouchard. Pendant quelques étés il est musicien à la relève de la garde à la Citadelle de Québec parce que les militaires étaient occupés aux Jeux Olympiques.

dan8

Il ne termine pas ses études, mais il est déjà lancé sérieusement dans la vie professionnelle. On ne dira jamais assez souvent qu’il est excellent et charismatique, ce qui fait qu’il sera toujours beaucoup en demande. À cette époque, il joue beaucoup avec le bluesman Bob Walsh au Bar Élite à Québec, endroit bien connu des gens de mon âge un peu sur le party. Il va jouer occasionnellement avec le réputé bluesman,devenu sobre, pendant une vingtaine d’années. Il est aussi un régulier de l’hôtel Clarendon dans le Vieux Québec.

dan22

Pour voir autre chose, il prend une pause de la musique pour devenir monteur de ligne basé à Clermont. Il obtient une classe A et il monte dans les tours de 200 à 300 pieds pour faire des connections haut voltage. Il s’accorde des pauses de 6 mois et il part au Mexique ou en Amérique centrale pour aller jouer de son instrument et jammer avec des musiciens locaux.

Lorsqu’il reprend son saxophone à temps plein, la liste des musiciens qu’il accompagne est hallucinante. Ce serait plus facile d’écrire les noms de ceux et celles qu’il n’a pas accompagnés ou dirigés des sections de cuivre pour eux. Pour n’en nommer quelques-uns, Pierre Bertrand, Francine Raymond, Dan Bigras, Michel Cusson d’UZEB et son groupe Wild Unit, Johanne Labelle, Bob Harrisson, Marjo, Sylvain Cossette etc. En 1993-94, il est sur la tournée de Céline Dion. Il se produit souvent à Beau et Chaud avec Normand Brathwaite. Il est un grand complice Breen Leboeuf, ex-Offenbach. Une exprience qu’il a particulièrement appréciée est son rôle de musicien avec le Montreal Jubilation Gospel Choir, une des meilleures chorales au monde.

dan11

Il fait également du spectacle Tribute to Marvin Gaye au Club Soda. Il se retrouve au coeur de la musique soul à Montréal, ce qui n’est pas surprenant car je l’ai vu assez souvent pour vous dire qu’il est Mr Soul en personne et un très grand performer.

Une autre étape de sa vie se poursuit dans les Laurentides, plus précisément à Saint-Sauveur. Dans les dernières années, il a aussi beaucoup joué au Casino de Charlevoix, souvent 3 fins de semaine sur 4. Il continue de produire le groupe Groove Town au bar 21 du Casino. Il joue beaucoup dans les Laurentides en compagnie de sa partenaire sous le nom de DM Zone. À l’été 2019, il a fait les Plaines d’Abraham avec Justin Boulet, Marjo et Breen Leboeuf en première partie d’Éric Lapointe, une de ses plus grosses foules à vie.

dan3

Dan a 2 enfants dont il est très fier. Sa fille Claudia a sa propre agence marketing à 21 ans et son fils Francis est en génie mécanique à l’École de Technologie Supérieure.

dan1

Malheureusement, la COVID-19 a un impact très négatif sur Dan. Son été était comblé à 6 jours sur 7 avec le Casino de Mont-Tremblant, un festival de blues et autres et tout est foutu. Il n’y a plus rien à l’agenda et les artistes de la scène restent dans le néant. Espérons que ce domaine sache aussi se réinventer, c’est déjà commencé, pour que les amateurs de musique puissent continuer de profiter du talent de CE TRÈS GRAND musicien Charlevoisien.