mon Baie-Saint-Paul mon Village Personnalité du jour

Une chanson pour souhaiter la bienvenue

DSC_0050

Si Led Zeppelin dans les années 70 chantait Immigrant song,  Isabelle Lapierre, intervenante à la commission scolaire de Charlevoix est partie d’une petite idée sur ce thème pour en faire un projet grandiose impliquant des centaines d’écoliers de la région. Avec la complicité d’Annie Vaillancourt, animatrice culturelle à la MRC de Charlevoix et surtout d’Éric Larochelle auteur, compositeur interprète et ancien agent culturel, le projet a pris naissance au printemps dernier. Depuis 10 ans, Éric a travaillé à Forum Jeunesse comme intervenant. il a l’habitude de côtoyer des adolescents et connaît leur potentiel de créativité. Le principe est d’utiliser les mots et leur signification pour créer une oeuvre collective destinée aux immigrants charlevoisiens.  En mai dernier, des rencontres de travail ont eu lieu dans les trois écoles secondaires de Charlevoix dans le but de créer une banque de mots et d’esquisser quelques lignes musicales. Un exercice consistait à se mettre dans la peau d’un Syrien récemment arrivé à Baie-Saint-Paul.  Un jeune de Baie-Saint-Paul a écrit une partition au piano pour constituer une trame de base. La chanson a connu son aboutissement sur le traversier de l’Ile aux Coudres en 30 minutes, selon Isabelle Lapierre.

chanson2 DSC_0046

Déjà un bon début de notoriété

On en n’est qu’au début du projet, puisque la chanson, une fois enregistrée attire l’attention de plusieurs personnes dont l’équipe de Radio Canada, Québec matin de Claude Bernatchez qui consacre un segment de son émission à la chanson et l’initiative des Charlevoisiens. La co-animatrice de l’émission s’était déplacée à Baie-Saint-Paul pour l’occasion. Voici ce qu’en dit Radio Canada :

Les élèves et Éric Larochelle ont composé la chanson “Je te chante mon Charlevoix”. Ce sont les propos tenus par les immigrants, leurs premières impressions lors de leur arrivée ici qui ont inspiré les musiciens. Cette chanson est si touchante et rassembleuse qu’elle est maintenant un outil pour les jeunes du primaire dans le cadre des cours de français. Le 18 octobre prochain, la chanson sera dévoilée et chantée à ces nouveaux arrivants/immigrants en compagnie de la population et des élèves. De plus, elle sera chantée lors du Le Festif de Baie-Saint-Paul l’été prochain. Un projet conjoint entre la MRC de Charlevoix et la Commission scolaire de Charlevoix.

chanson1

De courts extraits ont été diffusés en avant-première à cette émission. La ritournelle semble douce et calme à l’image des gens de chez nous, identitaire. C’est en fin de semaine dernière que les premiers concernés, les immigrants, ont pu  apprécier ce résultat fait pour eux. Un jeune syrien Michel Mansour qui a appris le français en un temps record est impliqué dans le projet.

Une prochaine étape qui devrait être très forte et belle en émotions aura lieu lorsque tous les enfants du primaire de Charlevoix apprendront la chanson et que certains du secondaire qui étudieront le texte dans leur cours de français. Isabelle Lapierre a aussi proposé à son ami Clément Turgeon de la diffuser lors du prochain Festif. Il est possible que la gang de créatif trouve un façon originale de la livrer à la foule peut-être même pour toucher leur âme et les encourager à prendre racine ici.

Au delà de tous les autres bienfaits de ce projet, mon coeur se réchauffe quand je vois que ce sont les jeunes de l’est et de l’ouest qui travaillent collectivement à célébrer en chanson notre merveilleux Charlevoix. Pas de frontières, les immigrants en ont assez vu, une belle collaboration par le biais de l’art. Un seul souhait,  que nous ne soyons plus des immigrants les uns pour les autres, car il est trop important de bien accueillir ceux qui choisissent de vivre chez nous.