Gens de chez-nous Paroles d'Harvey

SAGE Mentorat recrute dans Charlevoix

DSC_0056

Soixante-cinq entrepreneurs hommes et femmes ont répondu à l’invitation de SAGE Mentorat d’affaire au Restaurant les Faux Bergers chez Maurice Dufour à Baie-Saint-Paul mercredi dernier. L’objectif était de faire connaître le mentorat aux gens d’affaires de Charlevoix et de recruter des mentors et des mentorés. Existant sur tout le territoire québécois, le mentorat est une forme d’accompagnement des entrepreneurs basé sur une approche d’écoute non intrusive par des entrepreneurs et des gestionnaires comptant beaucoup d’années d’expérience. Line Lévesque et Jenny Lapointe les deux ressources de SAGE à Québec étaient sur place pour répondre aux questions des personnes présentes. Les organismes socio-économiques de Charlevoix ont brièvement fait connaître leurs services.

DSC_0048DSC_0054

Une relation privilégiée

Six mentors dont deux de Charlevoix étaient sur place, l’objectif étant également de créer une cellule de mentors dans Charlevoix. J’ai le plaisir d’être un de ces deux mentors depuis un an et demi. J’ai un mentoré à Québec, un ex-militaire oeuvrant dans la résolution de conflit. Nous nous voyons régulièrement et chacun de nous profite de cette échange sans jugement de la part du mentor. Lorsque le mentoré est présent aux rencontres et que l’échange est profitable, c’est que la dyade fonctionne bien et profite à l’entrepreneur. Une relation mentor-mentoré peut durer des années ou seulement une rencontre. Les mentors se réunissent en cellules et se voient une fois aux six semaines environ. Chaque année, en novembre il y a le rendez-vous québécois du Réseau M où les mentors et mentorés peuvent participer et assister à des conférences de haut niveau. Par exemple cette année, il y aura, entre autres, Pierre-Yves McSween économiste bien connus et des dizaines de témoignages d’entrepreneurs.

DSC_0059DSC_0060

Jennie et Line sont disponibles pour vous donner tous les renseignements dont vous avez besoin comme futur mentor ou mentoré. Comme mentor, je vous recommande vivement de vivre l’expérience. Si vous n’aimez pas vous pourrez toujours arrêter, mais je parie que vous y prendrai goût.

DSC_0062