Gens de chez-nous

Le pain, une affaire de famille chez les Gagnon

alain gagnon (5)

Alain Gagnon, Kéven Gagnon et Roger Tremblay.

Alain Gagnon, domicilié à Baie-Saint-Paul, sillonne les routes du comté depuis maintenant 38 ans pour livrer du pain.

Par Pierre Rochette

alain gagnon (10)

Il suit les traces de son père Normand qui a lui aussi parcouru la région de long en large comme distributeur de pain, à cette époque pour Vaillancourt et Gailuron pendant plus de quarante ans.

Son garçon Kéven perpétue lui également la tradition familiale en joignant les rangs de son équipe, il a cinq ans.

Alain Gagnon et son frère Mario se partagent même la grande région de Charlevoix pour distribuer les produits POM.

Mario Gagnon sillonne le territoire s’étendant de Petite-Rivière-Saint-François jusqu’à Saint-Hilarion en passant par les Éboulements et l’Isle-aux-Coudres. Alain livre sa marchandise, de Notre-Dame-des-Monts à Baie-Sainte-Catherine.

alain gagnon (2)

Famille

Une véritable affaire de famille :

« Mes deux camions roulent en moyenne 1500 kilomètres par semaine », avance Alain.

Son équipe est composée de son fils Kéven et de Roger Tremblay, à l’emploi pour son entreprise depuis 14 ans et depuis 30 ans en tout dans le métier.

Leur journée d’ouvrage débute à 2h le matin jusqu’aux alentours de 16h, six jours par semaine.

Leur mandat est de livrer le pain POM dans tous les commerces de Charlevoix-Est (dépanneurs, épiceries et restaurants) ainsi qu’à l’hôpital et dans les centres d’hébergement de soins de longue durée (CHSLD) :

« C’est nous autres, à titre d’exemple, qui s’occupons de gérer les grands espaces réservés pour les étagères de la compagnie dans les supermarchés, selon les plans établis et selon les sortes de pain comme Villagio, Club POM, les bagels et le pain à raisins », informe-t-il.

alain gagnon (18)

Départ

Alain étudiait au cégep quand il a pris la décision, à l’âge de 19 ans, de tout laisser tomber pour accepter une petite «run» provisoire :

« J’ai alors été très surpris à aimer ça. C’est de cette façon que tout a commencé » a-t-il glissé en souriant.

Son fils Kéven a quant à lui fait son apprentissage à Québec avant de joindre les rangs de l’entreprise paternelle pour reprendre possiblement le flambeau quand l’heure sera venue :

« Roger et Kéven sont deux employés extrêmement fiables et fidèles, insiste Alain Gagnon. Ils ne craignent pas de se lever très tôt dans la nuit et ne comptent pas leurs heures, ce qui est rare de nos jours ».

Les trois distributeurs se donnent rendez-vous à l’entrepôt situé sur la route 138, à la hauteur de Saint-Hilarion :

« Tous les jours, un fardier de 53 pieds de long vient livrer la marchandise que nous distribuons par la suite sur tout le territoire. C’est beaucoup d’ouvrage mais nous aimons ce que nous faisons. C’est notre passion à nous autres », de «livrer» Alain Gagnon, en guise de conclusion.

alain gagnon (19)

Aide précieuse de la part de Nancy

Pour terminer le profil de l’entreprise en beauté, Nancy Bouchard, conjointe d’Alain et mère de Kéven, est également importante au sein de l’équipe. Elle met elle aussi la main à la pâte en s’occupant de tout ce qui a trait au secrétariat et à la  comptabilité.

Pour la petite histoire, POM est aujourd’hui une filiale de l’entreprise mexicaine BIMBO, la plus grosse boulangerie commerciale au monde !

cliquez sur les photos pour les agrandir

alain gagnon (1)

alain gagnon (11)

alain gagnon (12)

alain gagnon (13)

alain gagnon (14)

alain gagnon (15)

alain gagnon (16)

alain gagnon (17)