Gens de chez-nous

Bonne fête, Mme Georgette !

100 ans (27)

« C’est tellement beau cette fête, c’est comme un océan»

Par Pierre Rochette

Voilà ce qu’a m’a confié Georgette Bergeron dans le creux de l’oreille au beau milieu d’une célébration eucharistique en l’église des Éboulements pour célébrer en grande pompe son 100e anniversaire de naissance, en compagnie de plusieurs autres doyens et doyennes de la paroisse.

100 ans (3)

Mme Georgette avait fière allure lorsqu’elle a été invitée à prendre part à une procession dans l’allée centrale du temple aux côtés du célébrant, le curé Armand Bégin.

Georgette Bergeron a vu le jour, le 30 juillet 1916, à Sacré-Cœur, un village à proximité de celui de Tadoussac :

« Mme Georgette a soufflé ses 100 bougies après une année éprouvante pour sa santé, a informé Simon Tremblay, président des marguilliers de la Fabrique de l’endroit. C’est une femme au grand cœur, aimante, attachante et d’un naturel sans bornes ».

100 ans (22)

Ses parents Amédée Bergeron et Lydie Audet ont ouvert l’hôtel La Villa des Roses aux Éboulements, voisin du presbytère et encore en fonction aujourd’hui comme gîte touristique.

Georgette s’est mariée à René Tremblay, hélas décédé il y a déjà 54 ans.

Le couple a eu sept enfants : Solange, Florian, Diane, Normande, Luc, Odette et Marthe qui lui ont donné une descendance de 13 petits-enfants et de 11 arrières-petits-enfants.

100 ans (11)

Pour accompagner Mme Bergeron, plusieurs doyens et doyennes du village étaient présent à la fête, un jour d’action de grâce pour leur santé et leur longévité.

Il s’agit d’Yvette Tremblay (97 ans), Rosalie Gaudreault (94 ans), Henri Tremblay (94 ans), Angéline Gaudreault (94 ans), Thérèse Gravel (93 ans), Joseph-Aimé Audet (93 ans), Amédée Tremblay (92 ans), Lucien Audet (92 ans) et Roger McNicoll (92 ans).

100 ans (15)

Parmi les offrandes qui ont été présentées au curé Bégin, il y avait une pièce crochetée de Mme Georgette qui a remporté jadis un prix au Cercle des Fermières du Québec ainsi qu’une toile peint par la centenaire qui s’est toujours illustrée pour son goût de l’art et de la beauté.

100 ans (16)

Durant la communion, je me suis approché discrètement de Mme Georgette et je lui ai pris la main en lui demandant : « Puis-je vous embrasser pour vos 100 ans».

Elle a répondu : « Je vous connais, vous. Vous êtes photographe. Ça sera avec grand plaisir», a-t-elle murmuré, avec un large sourire.

cliquez sur les photos pour les agrandir

SEX_6186

100 ans (2)

100 ans (6)

100 ans (8)

100 ans (9)

100 ans (10)

100 ans (14)

 

100 ans (17)

100 ans (18)

100 ans (32)

100 ans (20)

100 ans (24)

100 ans (25)

100 ans (34)

100 ans (33)

100 ans (28)

100 ans (29)

100 ans (30)

2 Commentaires

  • Bonjour Pierre,

    Merci pour ce bel article sur Mme Georgette Bergeron, épouse de feu René Tremblay.

    M’autorisez-vous à publier votre article dans le bulletin La Tremblaie, automne 2016, de l’Association des Tremblay d’Amérique, avec deux photos, afin d’informer nos membres car plusieurs ont des liens avec les gens des Éboulements. Bien entendu, la provenance sera mentionnée ainsi que vous à titre d’auteur de l’article.

    Je vous remercie et vous prie d’agréer mes meilleures salutations.

    Denise Tremblay Perron
    Rédactrice du bulletin La Tremblaie
    Association des Tremblay d’Amérique
    100 rue Sainte-Anne, Baie-Saint-Paul, G3Z 1P4
    418-435-6656