Charlevoix en vacances

Colette et Pierre : une deuxième croisière sur le même navire

celebrity reflection #1 (100)

Colette Bachand et Pierre Ledoux viennent de réaliser leur deuxième croisière à bord du Celebrity Reflection sur la «route» des Caraïbes.

Par Pierre Rochette

celebrity reflection #1 (102)

Colette est native de Valcourt et Pierre, de Saint-Hyacinthe.

Ils ont choisi Charlevoix comme terre d’adoption il y a trois ans et ils ont élu domicile sur la rue Saint-Pierre, à Baie-Saint-Paul.

Avant d’arriver chez-nous, le couple était demeuré près de 12 ans à Sainte-Anne-des-Monts, en Gaspésie.

celebrity reflection #1 (105)

C’est le travail de Colette qui les a incités à venir s’installer dans la région. Elle agit en qualité de coordonnatrice administrative et informatique pour Solugaz, dans le parc industriel de Clermont.

Pierre, quant à lui, a déniché un boulot comme réceptionniste à l’auberge Belle Plage, en face du quai de Baie-Saint-Paul.

Le couple affectionne particulièrement voyager à bord du Celebrity Reflection, un navire de 120 000 tonnes, pouvant filer à 24 nœuds et accueillir plus de 3000 passagers et 1200 membres d’équipage :

« Je ne voyage pratiquement jamais, a confié Colette. En revanche, avec la croisière, je fais des compromis en raison des nombreuses escales et des activités à bord du bateau. Je suis très à l’aise et confortable sur le Celebrity Reflection. Je décroche complètement du travail ».

celebrity reflection #1 (110)

Pierre a déjà effectué la traversée de la mer des Caraïbes, mais dans le sens inverse, à bord d’un catamaran de 46 pieds, en compagnie de son beau-frère et de sa belle-soeur, des gens vivant à Toronto :

« La première nuit, un hauban s’est cassé, à 200 milles marin de  Miami, notre destination finale, a-t-il témoigné. Le deuxième soir, un des deux moteurs est tombé en panne et nous avons été obligés de terminer notre voyage avec un seul, affrontant des vagues pouvant atteindre une hauteur de 10 pieds ».

celebrity reflection #1 (141)

« Nous avons même été interceptés par la garde-côtière américaine à cause de notre passage trop près des côtes de Cuba. Ce fut finalement une aventure houleuse », a-t-il glissé du même souffle, riant de bon cœur.

Selon ses explications concernant le monde maritime, la vitesse d’un navire se mesure en nœuds.

Un nœud équivaut à un mille marin et un mille marin, à 1,852 kilomètre à l’heure :

«Nous serions restés finalement une semaine de plus sur le bateau, si cela avait été possible », ont-ils fait savoir, en guise de conclusion…

celebrity reflection #3 (298)

Fatigués mais heureux à l’issue de leur belle aventure en mer…