mon La Malbaie Personnalité du jour

Prendre ses racines par les cornes; récit d’un nouvel arrivant

DSC_0009

 

DSC_0018

 

Mon nom est Mailloux, Jean-Sébastien Mailloux.  Cette année, ma famille et moi avons décidé de faire le grand saut; s’installer dans Charlevoix. Étant moi-même natif de la région, cela me semblait être un choix naturel. Depuis mon plus jeune âge, je me rends à St-Fidèle et à la Malbaie pour visiter mes grands-parents qui ont opéré un gîte pendant plus de 15 ans. Lorsque j’étais à la petite école, mes camarades me demandait : « Qu’est-ce que tu t’en va faire à St-Fidèle tout seul chez tes grands-parents durant toute la semaine de relâche! Est-ce qu’il y a des activités spéciales à faire? » Non répondais-je timidement. Je ne savais pas moi même pourquoi j’y allais outre le fait d’aimer ben gros mes grands-parents… Maintenant, je comprends. Charlevoix et moi  ça a toujours été attractif. Je m’y sens bien, libre. Je m’y sens authentique.

Je me souviens encore des voyages en autocar, livres et disc-man en main. Chaque fois, le poids sur mes jeunes épaules tombait rendu en haut de la côte de la Miche. À partir de cet instant, mon état d’esprit changeait, je me sentais libéré. Aujourd’hui cela n’a pas changé, chaque fois que je descend dans Charlevoix, le voyage commence en haut de la côte. Et pas juste parce que les lumières du Boulevard Sainte-Anne sont passées ! 😉  Aujourd’hui grand petit homme de 32 ans, j’assume entièrement les sentiments qui sommeillent en moi depuis toujours. J’ai découvert au fil de ces 4 dernières années que j’aime la nature, les animaux, que je suis un gars de bois, que j’ai un côté écologique et que par dessus tout je désire aider mon prochain. J’ai découvert finalement que je suis un gars de Charlevoix. Et qu’à chaque fois que je disais à mes amis de Québec…. « j’viens de Charlevoix moi » (ben fier) ben c’tait vré! Que dans mon enfance moi aussi on m’a dit d’arrêter de faire simple pis de chouenner avec une tite claque en arrière d’la tête! De faire attention avec le batte-feu à côté du jellygan de gaz ou ben d’aller chercher un p’tit demiard de peinture su Henri-Jean. Et tout ça, avec un accent léger léger… Pour toutes ces raisons, chers concitoyens, ma conjointe Marilie et moi emménageons avec Charly 5 ans et Daphnée 15 mois la tête et le cœur plein de rêves.

…pis de dinosaures, oui oui Charly!

 

 

22181637_10213376966646287_8832036610983838677_o