mon Isle-aux-Coudres Personnalité du jour

Francis Boudreault, l’homme aux mille et un chapeaux

59789422_10157295547681823_4007755359673384960_n

ddddda

Je n’ai pas eu d’autres choix que de parler de Francis Boudreault; parce que je crois que depuis que je suis dans la région, c’est la personne que j’ai vue le plus souvent et à chaque fois, dans des sphères professionnelles différentes. Je vais donc aujourd’hui vous dresser un portrait global de Francis et de son parcours.

Francis Boudreault est un insulaire, plus précisément un Marsouin de L’Isle-aux-Coudres. Sur son Isle, Francis est connu de tous et impliqué notamment dans le Carnaval de L’IAC, sur le conseil d’administration de Tourisme de L’Isle sur lequel il siège et porte également le chapeau de président du conseil de la caisse Desjardins de la place. Mais il n’y a pas que sur cet attrait touristique populaire que Francis est actif, en effet les habitants de Charlevoix ont la chance de pouvoir recevoir le service de méchoui «Les Boucaneux» dont il est l’un des associés, trois saisons sur quatre. Ses trois dernières années, il les a passées à Tadoussac où il fut le coordonnateur des ventes et des évènements de l’Hôtel Tadoussac. Sans trop se soucier de la longueur de son curriculum vitae, depuis quelque temps, sa principale fonction est d’être coordonnateur d’évènements à la Chambre de Commerce de Charlevoix.

Ah, est-ce que je vous ai dit qu’il enfilait aussi le costume de barman/serveur quelques soirs par semaine à l’Auberge la Fascine?

Comment arrives-tu à faire tout ça? As-tu découvert des heures de plus dans une journée? «Non mais je suis souvent à la recherche d’une machine à cloner! Non sérieusement, je réussis à bien arrimer tout ça. L’été c’est plus intense à cause des «Boucaneux» mais pour tout le reste ce n’est pas tout à temps plein».

17362912_1105914926220458_7234986265258759071_n

Cet amateur de Pick-Lit a vécu de l’autre côté de Saint-Joseph-de-la-Rive jusqu’à la fin de son secondaire 5, mais a dû quitter pour compléter des études en droit, à Québec. C’est là qu’il obtiendra un poste pendant dix ans au sein du gouvernement.  À l’aube de ses trente ans, il décide de faire un rebrassage de carrière; ce qui le ramènera à ses racines charlevoisiennes.

Pourquoi s’impliquer comme ça partout? «Tout est le fun à faire, j’aime ce que je fais. Je ne le fais pas obligation, je le fais parce que je veux bien le faire. J’apprends beaucoup de toutes ces choses-là. Comme à la chambre de commerce, c’est de l’organisation d’évènements et c’est exactement ce que je voulais faire quand j’ai fait ma réorganisation de carrière, je suis vraiment heureux de ça. La région de Charlevoix je l’aime. J’ai mon Isle tatouée sur le cœur. Je vais tout faire pour en faire la promotion et pour qu’elle marche».

Crédit photo: Facebook de IAC

Crédit photo: Facebook de IAC

 

Et bien voilà, en résumé ce sont les principaux chapeaux que Francis Boudreault porte. Entre vous et moi, ça fait une belle collection 😉

 

TEXTE: JEAN BERG