mon Baie-Saint-Paul Personnalité du jour

Mélanie Simard, agente d’intégration pour le Service de Main d’oeuvre l’Appui dans tout Charlevoix.

DSC_0095

Mélanie Simard est agente d’intégration en emploi pour le Service Main-d’œuvre l’Appui. Ce nouveau poste mis en place en janvier dernier est un projet pilote qui viendra à échéance le 30 novembre prochain avec une possibilité de prolongation selon les statistiques et les réussites que cela va apporter. Le but de l’organisme est d’aider 30 personnes par année dans la région Charlevoix/Côte-de-Beaupré. Depuis janvier, il y a 13 clients qui ont été servis.

Ces services gratuits et confidentiels ont été mis en place pour aider les gens avec des limitations fonctionnelles à intégrer le milieu du travail. Mélanie est là pour aider les personnes à s’intégrer dans leur emploi et les aider à la compréhension de leur condition. Cela se fait également avec l’employeur et peut être fait de façon externe ou interne. Comme il y a plusieurs organismes, et selon le besoin du client l’organisme est apte à référer les gens aux bons endroits et intervenants.  Chaque cas est différent et Mlle Simard n’a aucune difficulté à s’adapter à chaque situation, elle sert de consultante pour les différents partis en cause. «Dès que quelqu’un a besoin d’aide, je suis là. Que ce soit pour une limitation intellectuelle ou physique, un retour d’un burnout, ou seulement une personne aux prises avec un TDA. Dès qu’il y a un avis médical, je prends le dossier en charge».

DSC_0094

Quel est votre domaine d’étude? «À la base, je suis enseignante en arts plastiques et arts dramatiques. Je suis en cheminement d’acquisition d’une maîtrise en santé mentale à temps partiel à la TELUQ. Le fait d’être enseignante m’aide beaucoup, j’ai une bonne aptitude à faire comprendre les choses et de la bonne façon».

Quelles sont les plus grandes difficultés que vous rencontrez dans le cadre de votre travail? «Il y a une grande incompréhension des situations qui souvent mènent à des jugements. Les employeurs parfois hésitent à engager quelqu’un avec une problématique. Ces problèmes particuliers sont seulement mal compris de tout un chacun. Il y a un grand besoin de sensibilisation et c’est là où moi j’entre en jeu».

Qu’est-ce qui vous a amené à cet emploi? «J’ai une famille à besoin particulier et j’avais besoin d’un emploi stable ce que les premières années d’enseignement n’apportent pas nécessairement. Un emploi stable capable de s’adapter à une situation atypique. J’ai une expérience théorique oui, mais aussi expérientielle qui m’aide à comprendre les gens et à me réaliser dans cet emploi-là. Mon expérience au quotidien a fait en sorte que j’étais très qualifié pour ce poste».

DSC_0091

Qu’est-ce que vous aimer de ce poste? «Quand je vais rencontrer des personnes, je suis très valorisée, car j’aide des gens à comprendre leur situation et à avancer. Il y a des gens qui peinent à se comprendre eux-même, je les aide à éclaircir leur propre comportement. Je fais le pont entre l’employé et l’employeur. Cet emploi est très stimulant, j’aimerais beaucoup que le projet soit renouvelé».

Y-a t-il quelque chose que vous voudriez dire à nos lecteurs qui pourraient avoir besoin d’aide? «N’hésitez pas à communiquer avec moi, cela ne vous engage en rien. Ce n’est pas parce que vous me téléphonez que demain matin je serai dans votre milieu de travail, on regarde ensemble ce qu’on va faire avec la situation. Je peux vous suivre à l’externe. Nous pouvons démystifier le problème et ensuite si nous devons allez plus loin nous irons».

Au risque de me répéter d’un article à un autre je rajouterai ceci:

En finissant, je me permettrai de faire un peu de «PR» pour Les Services de main-d’oeuvre L’Appui. Si vous connaissez quelqu’un, ou vous-même vivez avec des limitations fonctionnelles, intellectuelles ou êtes en difficulté d’apprentissage, sachez qu’il y a des gens spécialisés qui sont là pour les (vous) aider.

Vous n’êtes pas seuls.

Pour rejoindre Les Services de mains d’oeuvres à l’Appui cliquez ICI