Gens de chez-nous mon Saint-Irénée

Guy Jodoin excelle dans les deux sens de la patinoire lors de son passage au Domaine Forget!

54520726_10158349320625550_6223627110502629376_o

Il jouera en Europe avec la L.N.I

                                                              Texte:  Elaine-Elie Sirois

Crédit photo:  Domaine Forget

 

 

Guy Jodoin a tiré son épingle du jeu lors du match d’impro de la LNI au Domaine Forget devant une salle comble. C’était en somme un retour aux sources pour cet artiste multifonctionnel qui avait joué un dans LNI en 2001. Il avait quitté la LNI, tristounet, après que la télévision lui eut fait de l’œil. C’est donc avec empressement qu’il a renoué avec la compétition. Il partira d’ailleurs en tournée en Europe l’an prochain avec la LNI.

Nul doute que le retour au jeu de Guy Jodoin aura un impact important dans la LNI, il suscite déjà beaucoup d’intérêt. C’est un Guy Jodoin content de sa performance que j’ai rencontré après le match. ‘’Je suis dans mon élément. Là, je suis prêt et j’ai le goût d’avoir du plaisir. Vous savez c’est très différent que de jouer au théâtre ou au cinéma ou vous devez suivre un texte. Pour l’impro c’est all in, c’est tout de suite, un autre genre d’art. Il faut improviser en profondeur, de l’impro verticale, la rapidité entre en ligne de compte, on peut aller beaucoup plus loin avec l’impro, faire avancer l’histoire. J’aime jouer faire de tout, il faut que ce soit différent’’, raconte Guy Jodoin qui est toujours en plein bouillonnement. L’animateur de la quotidienne Le Tricheur, en est déjà à sa septième saison à la barre de cette émission. Et il est question d’un retour au cinéma pour le troisième film ‘’Une galaxie près de chez vous’’, un projet très excitant pour le quinquagénaire en grande forme. ‘’Il faut que Claude Legault et Pierre-Yves Bernard soient prêts, moi je le suis, et l’équipage aussi’’, de dire sourire en coin Guy Jodoin.

Une équipe d’étoiles

Guy Jodoin est bien entouré dans LNI. Joëlle Paré-Beaulieu,meilleur compteur en 2018 dans la LNI, est en quelque sorte la Sidney Crosby de la ligue. Diplômée du théâtre Lionel Groulx, elle jouera dans le nouveau téléroman cinquième rang, elle qu’on a aussi vue dans L’Échappée à TVA, elle collabore également à l’émission de variété ‘’Ouvrez les guillemets’’. Elle voulait devenir avocate, c’est sa mère qui lui a conseillée de faire carrière au théâtre. Elle a indiscutablement fait le bon choix.

Mathieu Lepagequi fait de l’impro depuis l’âge de 15 ans, entreprend sa huitième saison dans la LNI. ‘’L’impro m’a amené au cinéma, mais j’ai aussi fait beaucoup d’impro en Europe (Maison de poupée au théâtre). Je travaille aussi sur un documentaire sur l’impro en ce moment pour Télé Québec. J’aurais également un rôle dans le nouveau téléroman le cinquième rang. Ce que j’aime de l’impro, c’est la spontanéité. Il faut être habile pour faire de l’impro être capable de se tourner sur un dix sous. Il faut toujours avoir quelque chose d’intéressant à dire’’, de souligner Mathieu Lepage.

Florence Longpré apporte avec elle une vaste expérience dans la LNI. Dès l’âge de 14 ans elle a eu la piqûre. ‘’J’étais attirée par les arts, ce que j’aime dans l’impro, c’est que nous jouons toutes sortes de personnages. Il ne faut pas avoir peur du ridicule. L’impro fait aussi appel à notre culture en général. Et l’impro mène à tout. J’écris une pièce de théâtre, et je me lance aussi dans le cinéma’’, souligne Florence Longpré.

La LIB fait bonne impression

Louis Vignola et Fannie Dubeau ont tiré leur épingle du jeu lors de cette confrontation mémorable contre LNI.Louis Vignolaétait fort heureux de la tournure des événements. Il y avait quand même un certain stress de se mesurer à de grandes pointures de la LNI. ‘’C’est un bel accomplissement que de sortir de sa zone de confort. De compétitionner contre la LNI m’a rappelé mes débuts dans l’improvisation alors que j’avais comme public des amis. Vous savez en bout de ligne le but c’est d’avoir du plaisir, et aussi de sortir l’imaginaire des gens’’, de souligner Louis Vignolaqui compte plus de 16 ans d’impro dans ses bagages. Fannie Dubeau a aussi une vaste expérience, plus de trente ans d’expertise en la matière. ‘’L’impro m’apporte de vivre le moment présent, mon cerveau fonctionne à plein régime. J’ai eu la piqûre dans les années 80, cela venait à peine de débuter à (Radio Québec) Télé Québec. On m’a alors fortement encouragé à me lancer dans l’impro’’, de me confier Fannie Dubeau. C’étaient aussi les débuts sur une grande scène et devant un grand auditoire pour deux recrues Mia Aldridge, 13 ans, qui était nerveuse en coulisse et excitée de performer sur scène. ‘’Tu as des problèmes à la maison, l’impro te libère de tout cela’’. Mia fait de l’impro depuis septembre dernier, et déjà elle impressionne. Le jeune Samuel Jean, 17 ans, avait déjà fait de l’impro au primaire. ‘’On m’a offert de vivre toute une expérience, je ne pouvais refuser une telle invitation. C’est le fun de pouvoir laisser libre cours à ses émotions’’, de conclure Samuel qui va se souvenir longtemps de cette soirée d’improvisation. Et nul doute que nous aurons l’occasion de le retrouver sur scène avant longtemps.

Pour voir performer la LIB (toutes les dates sur Facebook la LIB) c’est un rendez-vous au Tony Charlot de Baie-Saint-Paul.